Disparition de Jacques Secrétin

Fédération Française de tennis de Table

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
 
 Jacques Secrétin nous a quittés ce mercredi 25 novembre 2020 à l’âge de 71 ans. Figure emblématique du Tennis de Table en France comme à l’étranger, ce champion « populaire » connu de tous a fait le bonheur de son sport pendant de nombreuses années.

Originaire du Pas-de Calais, il a commencé le tennis de table en 1957. Appelé pour la première fois en équipe de France à l’âge de 13 ans, ce fut le début d’une très belle et très longue carrière.
Il comptait 495 sélections en équipe de France. Triple médaillé de bronze en double messieurs aux championnats du Monde (en 1973 et 1975 avec Jean-Denis Constant et en 1981 avec Patrick Birocheau), il est ensuite champion du Monde de double mixte en 1977 avec Claude Bergeret, son titre le plus prestigieux. Egalement champion d’Europe en simple en 1976, champion d’Europe en double messieurs avec Patrick Birocheau en 1980, champion d’Europe par équipes avec Patrick Birocheau, Patrick Renversé en 1984, champion d’Europe en double mixte avec la soviétique Valentina Popova en 1984.
En France, son palmarès n’a toujours pas été égalé, 61 fois champion de France (17 fois en simple messieurs entre 1966 et 1988, 10 fois en double messieurs entre 1967 et 1989, 11 fois en double mixte entre 1968 et 1980, 23 fois par équipes avec la Superdivision,actuellement Pro A).

Compétiteur dans l’âme, il était encore licencié au club de CP Lys-Lez-Lannoy Lille Métropole. Il était également le premier inscrit aux championnats du Monde vétérans qui devaient se dérouler à Bordeaux en 2020 avec pour objectif un dernier sacre à rajouter à son palmarès, avant de raccrocher sa raquette.

Ce passionné était encore très investi dans le monde du tennis de table. Connu pour ses talents d’artistes et son célèbre show Secrétin-Purkart, cet homme au grand cœur œuvrait au sein de la Fédération auprès des publics en réinsertion sociale. Il ne manquait jamais de se déplacer dans la France entière à l’occasion des Ping Tour, pour promouvoir ce sport qui lui a tant donné.

La FFTT adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Le monde du Tennis de Table pleure sa plus grande étoile.

Christian Palierne, Président de la FFTT « Nous devons tous beaucoup à Jacques. La FFTT ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui si dans les années 70, ce joueur talentueux n’avait pas montré aux autres sportifs de haut niveau de l’INSEP, ce qu’est réellement le tennis de table. Il a donné à notre sport ses lettres de noblesse et conquis ainsi le cœur des autres disciplines par son savoir-faire. Combien de pongistes ont voulu suivre « Maître Jacques » dans son jeu aérien spectaculaire ? Joueur respecté par ses homologues chinois, il est devenu une icône du tennis de table mondiale. Combien de dirigeants ont-été fiers d’être pongistes en citant son nom, l’un des plus célèbres du sport français et valorisant pour le tennis de table ? La FFTT est aujourd’hui orpheline de cet « enfant de la balle » et n’oublie pas qu’elle lui doit beaucoup. »

Claude Bergeret, championne du monde avec J.Secrétin en 1977 : « Depuis l’annonce, c’est les souvenirs qui reviennent à l’esprit. La première fois que j’ai rencontré Jacques j’avais 15 ans, depuis on ne s’est pas quitté. On a été champions du monde ensemble mais pas que. Il y avait le show, avec Jacques et Vincent, j’étais leur arbitre et on a sillonné le monde ensemble. Jacques était quelqu’un de vivant, positif, insouciant, qui adorait la vie. Ce sont des souvenirs sportifs mais aussi une profonde amitié sincère, il était fidèle en amitié. On était toujours proches même si on était loin ».   
 Fédération Française de Tennis de Table3 rue Dieudonné Costes 75013 PARIScommunication@fftt.email – 01.53.94.50.15 
 © 2020 FFTT 

Un commentaire sur “Disparition de Jacques Secrétin

  1. J’ai connu Jacques au C.F.UFOLEP à Roubaix , en 1961 …il avait 12 ans, classé 25 !!! Enorme souvenir d’un petit collégien charentais né en 47 .Je possède son livre de 2007, dédicacé , je l’ai revu en 2012 lors d’un Ping-show-musical… dans l’Oise où je réside depuis 1970 .Homme exemplaire, ce fut  » mon Maître » , gaucher comme lui, j’ai la chance de jouer encore ( licence 6044)
    Repose en Paix, Jacques, Très sincères condoléances à sa Famille, Je fus bouleversé ce 25 nov. dernier.
    JPM16,

Répondre à MAURIN Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.