STAGE de Léana HOCHART à NINGBO (CHINE)

Un stage organisé par l’ITTF (Fédération Internationale de Tennis de Table) s’est déroulé à Ningbo, ville de 6 millions d’habitants, proche de Shanghai.

Il a eu lieu du 12 au 19 décembre, et comptait dans ses rangs 16 joueurs venant de toute la planète : 9 filles (roumaine, espagnole, dominicaine, malaysienne, indienne, iranienne, grecque et maldivienne) et 7 garçons (américain, biélorusse, kazakh, roumain, singapourien, indien et israélien) de 11-12 ans ainsi que Léana HOCHART, représentante Française de ce stage, licenciée du Comité du Nord au club de Cappelle la Grande.

Ce camp d’entraînement était intégré dans un stage des meilleurs jeunes chinois garçons et filles de 9 à 12 ans qui durait 20 jours. Une immense salle de 60 tables, 55 filles, 45 garçons, plus de 30 coaches : voici le cadre dans lequel Léana a évolué durant 8 jours. L’organisation était importante et organisée de très belle manière par les chinois et Massimo CONSTANTINI, responsable du groupe ITTF, épaulé par 2 traducteurs chinois-anglais ainsi que 2 personnes travaillant sur la vidéo.

Voici une journée type durant le stage pour le groupe ITTF :

  • 7h réveil
  • 7h15 petit déjeuner
  • 7h50 départ à la salle
  • 8h45 début de la séance d’entraînement
  • 11h45 fin de la séance d’entraînement
  • 12h repas
  • 12h30 retour à l’hôtel
  • 13h repos
  • 14h40 départ à la salle
  • 15h30 début de l’entraînement
  • 18h15 fin de l’entraînement
  • 18h30 repas
  • 19h retour à l’hôtel
  • 21h coucher

Pour les joueurs chinois, il faut y ajouter un réveil musculaire de 6h30 à 7h ainsi qu’une séance d’entraînement de 18h45 à 20h15.

Entraînement du matin : un joueur ITTF avec un joueur chinois

  1. Echauffement physique (environ 25 minutes) en 3 parties :
  • Course légère avec quelques exercices de coordination
  • Echauffement articulaire
  • Exercices de vitesse, renforcement musculaire
  1. Echauffement libre à la table de 10 minutes + 10 minutes jeu court ou poussettes

5 exercices de 10 minutes en alternant 1 exercice de tenue de balle avec incertitude et 1 exercice avec service-remise et jeu libre ( gain du point ).

Seul le dernier exercice était sans incertitude, plus basé sur le déplacement.

  1. Suite aux 5 exercices de la matinée, il y avait toujours un travail physique d’environ 20 minutes qui pouvait varier en fonction des jours (footing, renforcement musculaire, vitesse, équilibre)
  1. Etirements 10 à 15 minutes en insistant sur le bas du corps

Entraînement de l’après-midi : joueurs ITTF entre eux

  1. Echauffement avec les chinois
  • Course légère avec quelques exercices de coordination
  • Echauffement articulaire
  • Exercices de vitesse, renforcement musculaire
  1. Echauffement libre à la table 10 minutes, suivi d’un exercice de déplacement avec incertitude 10 minutes
  2. 30 minutes de service
  3. 1h30 de panier de balles : chaque coach avec son joueur
  4. Etirements

Cette journée type s’est répétée tout au long du stage ; les exercices de la matinée n’ont jamais changé tout comme les échauffements qui se répétaient matin et après-midi.

2 matinées ont été un peu différentes puisque joueurs de l’ITTF et chinois se sont affrontés lors de matchs en 3 manches gagnantes.

Bien qu’elle soit la plus jeune du groupe ITTF, Léana s’est bien entraînée tout au long du stage même si la fatigue était présente sur la fin.

La répétition des exercices a permis de voir, au fil des jours, une évolution de son jeu et de sa technique.

Les points les plus marquants des entraînements des chinois durant ce stage sont les suivants :

  • La discipline des joueurs et des entraîneurs : rien n’est laissé au hasard.
  • L’intensité et l’engagement physique des joueurs durant tous les exercices.
  • La concentration des joueurs durant toute la durée de l’entraînement.
  • Un vrai temps pris pour un travail physique au début et à la fin de chaque séance. Les joueurs sont rapides, musclés, résistants, souples.
  • Au niveau du tennis de table, beaucoup d’exercices sont basés sur l’incertitude pour que les joueurs apprennent à réagir et à jouer en fonction de la balle adverse.

Les entraîneurs chinois interviennent davantage sur le déplacement et l’engagement du corps plutôt que sur la technique gestuelle qui entre 9 et 12 ans est déjà fixée.

L’ensemble des joueurs et entraîneurs du groupe ITTF ont également eu la chance d’avoir 1h de discussion avec le responsable des coaches chinois qui nous a parlé du tennis de table et des qualités fondamentales pour arriver au top niveau mondial : vitesse, puissance, et production d’effets.

La compréhension en anglais n’a pas toujours été facile, notamment pour les jeunes joueurs.

Pierre D’HOUWT

Responsable Technique Départemental

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.